Actualités

OFROU - Adaptation du poids et des dimensions de certains véhicules routiers lourds


05.04.2017

Berne, 05.04.2017 - Lors de sa séance du 5 avril 2017, le Conseil fédéral a adapté les limites de poids pour les bus à deux essieux et pour certaines voitures automobiles lourdes dotées d’une propulsion alternative. Par ailleurs, les poids lourds destinés à acheminer des conteneurs dans le cadre du transport combiné pourront désormais être un peu plus longs que jusqu’ici.

Pour les bus à deux essieux, le poids total autorisé est relevé de 18 à 19,5 tonnes. Compte tenu de l’augmentation du poids de l’équipement technique des véhicules ainsi que des passagers et de leurs bagages au cours de ces 20 dernières années, il ne serait plus possible, sans cette adaptation, de transporter autant de personnes qu’avant dans un bus ou un autocar de tourisme.

Le Conseil fédéral a en outre adapté les limites de poids pour les poids lourds et les tracteurs à sellette à deux ou trois essieux ainsi que pour les bus et les bus à plateforme pivotante à trois essieux. Dorénavant, ils pourront compenser le poids des systèmes de propulsion alternative. Le poids total autorisé est relevé à hauteur du poids supplémentaire requis par le système de propulsion alternative, dans la limite d’une tonne toutefois. Les systèmes de propulsion hybride, à gaz ou électrique diminuent les émissions de gaz d’échappement et génèrent moins de bruit.

Ces relèvements de poids sont conformes au nouveau droit européen. Les limites de charge par essieu restent quant à elles inchangées, de même que la limite des 40 tonnes. Aucun effet préjudiciable n’est donc à craindre pour la sécurité routière ni pour l’usure des routes.

Pour les véhicules articulés qui prennent en charge et acheminent les conteneurs d’une longueur de 45 pieds (16,50 m) utilisés aujourd’hui de manière standard sur les bateaux et le rail dans le cadre du transport combiné, la longueur maximale autorisée est relevée de 15 cm. Les conteneurs de ce type pourront ainsi être acheminés par la route jusqu’aux terminaux de chargement.

Ces adaptations permettront d’éviter des entraves dans le trafic international et le transport combiné non accompagné ainsi que des obstacles techniques au commerce et des inconvénients pour les véhicules suisses. Elles entreront en vigueur le 7 mai 2017.